Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : POEMES DU COEUR
  • POEMES DU COEUR
  • : Mes Poèmes rédigés avec passion sont le nectar d'un amour rêveur, de souffrances intenses et parfois de folles fantaisies. Ces mots puisés dans mon coeur reflètent les flux de mes sentiments en effervescence qui forment mes quotidiens.
  • Contact

Citations

Introduction de mon Blog

Auteur

28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 22:55




Lumière de mon Rêve


  ضوء حلمي 


 


 


Ta beauté étale encore son ombre


Avec ce joyeux zéphyr de septembre


Sur les roseaux suaves de la passion


Où voguent nos belles sensations 


 


        Quand j’invite ta lumière chez-moi  


Nos cœurs célèbrent leurs émois


Et Observent avec des yeux amants


La joie trônant comme un flamant 


 


Ô princesse de mes rêves perdus


Mon désir pour toi est encore ardu


Il m’évade sur ton sourire magique


Vers la baie du bonheur angélique 


 


Ton doux regard apaise mon leurre


Et me fait renaitre parmi tes fleurs


Où je danse au rythme des soupirs


Avec nos fantasmes et nos délires 


 


Et je m’envole à travers tes yeux


Pour cueillir ce souvenir soyeux


Dont je savoure le mûre de saison


Qui as hypnotisé toute ma raison 


 


Quand ton câlin fond mon utopie


Jalouses, les mésanges m’épient


Alors je m’évanouis entre tes bras


Comme un poupon sous les draps 





Ali

Partager cet article

Published by Ali - dans Mes poèmes
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 20:41

Fragiles Goémons 

الأعشاب الهشة 

 

Je m’évanouis dans un leurre

Derrière une lointaine ombre

Qui fait ressusciter d’ailleurs

Des souvenirs parfois sobres

 

Mon âme s’enivre d’indolence

Et rejaillit parmi les goémons

Pour savourer tout en silence

L’image de mes vieux démons

 

Comme une cure de jouvence

Je voyage avec les goélands

Entre la folie et l’innocence

D’un passé toujours rutilant

 

Les amours les amis guettent

A chaque retour ma présence

Révèlent une sensation secrète

Des sensitives de mon enfance

 

J’adore ces tendres refrains

Dans les vallées de Morphée

Où je retrouve cet être serein

Héroïne de mes contes de fée

 

Le vortex se referme soudain

Sur mes souvenirs en nappe

Puis fuyant la colère d’Odin

Ma réalité enfin me rattrape

 

 

Ali  علي

Partager cet article

Published by Ali - dans Mes poèmes
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 21:00

 

Intrinsèque

داخلي

 

Sur un pollen de campanule

J’erre dans ma conscience

Cœur transformé en bulle

Vide de toute patience

 

Dans la plaie de souffrance

Je m’engouffre encore

Immolant à l’insouciance

La chaire de tout mon corps

 

J’avance sur des eaux pâles

Avec un pas de soumission

Où j’absorbe depuis le mal

Sans me poser de question

 

Le bonheur a-t-il un sens

Quand la raison n’est plus

Qu’un moment d’absence

Qui régit un néant absolu

 

Ô mon Dieu je t’ai oublié

Dans mon esprit fainéant

Car j’y ai cru à un sablier

Qui m’a rendu mécréant

 

 Mes larmes sont sourdes

 Pour te supplier Seigneur

Quand je suis ma bourde

Dans le silence de la peur

Ali علي


 

 Ce samedi matin, je me suis laissé emporter comme une feuille morte par une brise de tristesse et à travers les méandres de mon chagrin j'ai navigué au grès d'une inspiration qui m'a bien manquée..

Partager cet article

Published by Ali - dans Mes poèmes
commenter cet article
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 11:55

 

Saveur d'Isis

نكهة إيزيس 

   

Quand ton soupir m’emporte

Bien au-delà de la beauté

Il descelle certaines portes

De tes jardins enchantés

 

Quand ton sourire me dévore

Comme des pyrales de houblon

J’admire en secret ton corps

Où coulent tes cheveux blonds

 

Quand ton regard me féconde

Par de multiple œufs de joie

Mon cœur devient une Joconde

Avec une allure de bourgeois

 

Il se rafraîchit et s’embaume

Sous une nostalgie incessante

Où les souvenirs en psaumes

Fuient ma mémoire vieillissante

 

Je rêve d’une effervescence

Sur les rives des sentiments

Où je laisserais notre innocence

s’enivrer de ses moments

 

Mon désir restera un fantôme

Qui errera dans mes songes

Parfois juste un délire de môme

Même si cela semble étrange

 

 

  Ali علي

 

Partager cet article

Published by Ali - dans Mes poèmes
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 10:50

ImageShack, share photos, pictures, free image hosting, free video hosting, image hosting, video hosting, photo image hosting site, video hosting site

 

Fatigue à Poil

 

J’étouffe un souffle de fatigue

Dans les poumons de ma solitude

Qui a vu dissoudre mes certitudes

Dans un marais parsemé de figues

 

Une vague de plaintes s’écrase

Comme un torrent sur mon esprit

Met en doute ce que j’ai entrepris

Depuis la déchéance de mon extase

 

Les étoiles s’éteignent lentement

Sur ma patience prise de remords

Je me sens fragile comme un mort

Avec un néant dans mes sentiments

 

Plus rien n’est sûr dans ce malaise

Déceptions et peines se succèdent

Au rythme d’une ortie qui décède

Au creux d’une profonde falaise

 

Je ramasse mon courage éparpillé

Sur les vielles dunes de mon stress

Pour trouver une pépite de tendresse

Pendant le temps que j’ai gaspillé

 

Je souffre en un silence profane

Tant est amère toute cette déprime

Qui a déplumé ma prose de ses rimes

Et vidé mon cœur de ses vannes

 

 

  Ali

 

 

Partager cet article

Published by Ali - dans Mes poèmes
commenter cet article
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 09:06

  

Le Cygne Noir

 

Je me suis échappé de la prison

D’un destin aux cyprès mourant

Pour découvrir un autre horizon

Avec les cygnes sur les courants

 

Je me suis envolé avec la liberté

Fuyant le quotidien sans piments

Qui a laissé ma jeunesse déserter

Le maigre rêve d’un fragile amant

 

J’ai découvert un rivage plus beau

Où les oies picorent dans la main

Sous le regard jaloux des corbeaux

Sans grande crainte du lendemain

 

L’espoir comme une fleur d’oranger

Semble si heureux de me rencontrer

Réconforte ainsi mon cœur étranger

Pour labourer la joie dans son pré

 

J’observe s’évanouir ma nostalgie

Sous les cieux gais mais infidèles

Où j’ai besoin de toute mon énergie

Pour cultiver enfin des mirabelles

 

La magie de l’aventure se dissipe

Lentement sur un sort marécageux

Dévoilant l’autre face de la pipe

Qui me demande d’être courageux

 

La réalité montre alors son clone

Et se recouvre d’un mauvais teint

Me dardant dans l’œil du cyclone

Où je me suis levé un beau matin

Ali

15 février 2011


J’ai écris ce poème durant une longue attente à la sous-préfecture. L’ambiance était morose comme d’habitude ce qui m’a d’ailleurs un peu inspiré pour dépoussiérer ma plume de poète. J’ai contemplé autour de moi quelques visages infortunés qui jonchent dans tous les coins, pour ne retrouver qu’une expression de galère, parfois de joie et souvent de souffrance…  

Partager cet article

Published by Ali - dans Mes poèmes
commenter cet article
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 00:07

Et l’automne fut.. 

 

L’automne rappelle ses éclaireurs

Qui ont semé le malaise et la peur

Dans les cœurs gâtés par la chaleur

D’un été déjà de mauvaise humeur

 

Je redescends le sentier des arbres

En ce sombre matin de septembre

Je confie au silence ma mélancolie

A chaque pas je remonte ma folie

 

La culpabilité flagelle mes pensées

Rend ma blessure difficile à panser

Mon courage s’habille en mécréant

Qui n’a foi qu’à la densité du néant

 

Ma joie perdit sa fleur de mimosa

Sous la haine qui soudain explosa

Dans le square de mon arrogance

Qui m’a traînaillé jusqu’en France

 

J’essaye d’enfanter des méandres

Pour rendre mon âme plus tendre

D’oublier que l’automne dérobe

A l’azimut bleu sa plus belle robe

 

Je me réconforte par les miettes

De l’amour de Roméo et Juliette

Que le destin m’a servi au menu

Dans ma cellule où je suis détenu

 

L’œuvre solennelle du printemps

Est consumée par ce sobre temps

Fusionne avec ma passion périmée

Et la force encore à se comprimer

 

 

Ali

Je sens que j'ai perdu la main de la plume.. l'inspiration n'arrive pas à trouver son chemin vers mon coeur.. j'erre comme un matelot dans l'océan de la routine.. le passé, le présent et même l'avenir n'ont plus de frontières.. l'image de l'espoir soudain perd de sa qualité..  

 

Partager cet article

Published by Ali - dans Mes poèmes
commenter cet article
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 15:23

 

L’amour, C’est..

 

J’ai goûté au gâteau de l’amour

Avec un cœur encore framboise

Depuis, je n’ai plus pris de détour

A chaque fois que je le croise

 

Il est ce compagnon rebelle

Qui apporte le printemps en hiver

Et dévoué à son brillant label

Je dissous mon penchant pervers

 

Il m’offre une coupole de bonheur

Ciselée d’un plaisir si délicieux

Renforce la jalousie de mon cœur

Et rend désagréable tout adieu

 

Il est cette bougie sans cire

Qui éclaire le ciel de la solitude

Et déverse d'opulents désirs

Dans les veines de mon attitude

 

 Quand il est menacé ou en deuil

Il fait couler à flot mes larmes

Plie mon cœur comme une feuille

Jusqu’à l’éclipse de son charme

 

Il régie souvent ma raison d’être

Cette saison tiède qui me réchauffe

Sans lui la vie attraperait la lèpre

Et perdrait à jamais une belle étoffe

 

Ali

Partager cet article

Published by Ali - dans Mes poèmes
commenter cet article
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 23:36



Un cœur à la mer

 

J’ai embaumé mon vieux rêve

Ramené de part les chaumes

Pour rejoindre ma douce Eve

Bercé par un amour fantôme

 

Je souris avec le soleil timide

Même si la joie se désintègre

Dans le bain du quotidien acide

Où la volonté se sent maigre

 

Je m’étends sur les coquelicots

Qui poussent dans mes songes

Pour éviter la perte du paquebot

De mon âme réduite en éponge

 

J’aspire mes malheurs d’antan

 Qui guettent comme des pieuvres

Depuis un désert sans printemps

Où la vieillesse peint ses œuvres

 

Je me referme avec mes plaintes

Dans la pénombre d’un cénotaphe

Espérant comprendre mes craintes

Pour mieux gérer les catastrophes

 

Je touche le fond de ma patience

Qui est à  jeun depuis des lustres

Peut être faut il plus de confiance

Face aux lendemains qui frustrent

 

Je m’en moque je garde le cap

Pour jouer l’espoir sur un orgue

Les flots inonderont ma trappe 

Mais je survivrai à cette morgue

 

Ali

Partager cet article

Published by Ali - dans Mes poèmes
commenter cet article
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 17:11


Hypertension

Je ressens l’épuisement
Affaiblir mon corps fragile
Qui se dégrade lentement
Comme un trophée d’argile
 
Je n’ai plus d’énergie
Dans ma vieille pile
Qui a perdu sa magie
Dans cette terre d’exile
 
Un calvaire sont mes nuits
Depuis que le sommeil refuse
De soulager mes ennuis
De l’emprise de ses méduses
 
Le vide de ma vie m’aspire
Un cauchemar jusqu’au matin
Parfois s’apaise et s’empire
Dans le furoncle du destin
 
Un seul souhait s’enfuir
Lâcher la corde de l’ambition
M’éteindre et m’évanouir
Dans un rite de compassion
 
La fatigue un cri amorphe
Tonne dans mon sarcophage
Et sur mon corps triomphe
En détériorant mon image
 
Les cernes sous mes yeux
Témoins de mauvaise aubaine
Me donnent un coup de vieux
Du Cro-Magnon de quarantaine

Ali

Une grande fatigue a épuisé mon corps et mon âme ces derniers temps à cause d'un événement joyeux dont je veux garder le secret. Les nuits sont devenues longues et le sommeil rare. J'attends avec impatience les beaux jours de quiétude mais je sens que cette période difficile a encore quelques mois avant de se dissiper comme des nuages passagers.  

Partager cet article

Published by Ali - dans Mes poèmes
commenter cet article